>> CONSEILS PARENTS > Collège

Collège

> 6e, 5e, 4e, 3e
Bienvenue dans l'espace parents !

Vous trouverez ici de nombreuses informations pour accompagner la scolarité de votre enfant : conseils pratiques et astuces pour réussir ses années collège.

Comment l'aider à apprendre et à réviser ses leçons ?

Réviser au fur et à mesure… Incitez-le tout d'abord à réviser au fur et à mesure : chaque jour, en rentrant du collège, encouragez votre enfant à relire les cours vus dans la journée. Surtout ceux dans lesquels il se sent le moins à l'aise. Il s'agit juste de revoir ce qu'il a abordé en classe (sauf si un contrôle est prévu !).
Apprendre par cœur ? Pas n'importe quoi ni n'importe comment !
Les théorèmes, dates historiques ou encore les tables de multiplication doivent être connus par cœur et devenir des automatismes ! Mais attention : apprendre des leçons sans réfléchir ne rime à rien. Votre enfant doit comprendre le sens de ce qu'il apprend ! Une notion est bien plus facile à retenir quand elle a été comprise. Il saura alors, en plus, la réutiliser au bon moment. Il existe d'autres façons de retenir les leçons : une fois qu'il a lu et assimilé le cours, demandez-lui de vous l'expliquer !

Comment l'aider à bien utiliser son agenda ou son cahier de textes ?

Tous les jours, à la fin de chaque cours, votre enfant doit noter les leçons à apprendre et les exercices à faire, ainsi que le matériel à emporter pour tel ou tel cours dans son cahier de textes. Cet outil sert à organiser son travail personnel à la maison. Aussi, incitez-le à être clair et précis… et à tout noter ! Un numéro de page manquant ou une date peu lisible peut le gêner pour faire ses exercices ou pour s'organiser.
Attention : l'agenda est organisé selon les dates, jour par jour, le cahier de textes selon les jours de la semaine. En 6e, on conseille le cahier de textes plutôt que l'agenda, car il aide davantage les élèves à organiser leur travail.

Comment l'aider à faire ses devoirs ?

Du bon matériel
« Les bons outils font les bons ouvriers », dit l'adage. Suivez-le et fournissez à votre enfant tout le matériel nécessaire pour bien réviser : dictionnaire, répertoire, fiches bristol, surligneur, atlas, encyclopédie…
L'encadrer, oui, l'assister, non !
Ne faites pas les exercices à sa place pour gagner du temps. Au contraire, si vous pouvez lui consacrer ce temps, profitez de ce moment pour lui faire réviser, dans le calme, des leçons mal assimilées.
Apprendre par cœur ?
- Oui pour les théorèmes, les dates historiques ou encore les tables de multiplication, qui doivent être connues sur le bout des doigts ; c'est, de plus, un bon moyen d'acquérir des réflexes utiles pour plus tard.
- Non au fait d'apprendre sans réfléchir. Il existe d'autres façons d'assimiler les cours. Par exemple, votre enfant peut relire, au calme, les leçons du jour. Votre rôle alors : vous assurer qu'il est capable de vous en faire un résumé en restituant les grandes lignes de sa leçon, avec ses propres mots.

Comment l'aider à préparer le brevet ?

- Des révisions régulières, au fil de l'année, sont toujours bien plus efficaces qu'à la dernière minute ! De plus, une bonne préparation permet d'être plus serein à l'approche de l'examen.
- Les fiches « bristol » restent un bon vieux moyen de révision : pour les 3 matières obligatoires, incitez-le à faire un résumé de chaque leçon.
- Les annales à acheter vers mars/avril : une manière efficace de s'exercer sur les sujets proposés de l'année passée.
- Et bien entendu, soyez disponible pour le faire réciter, et pour l'aider à synthétiser ses leçons.

Comment l'aider à s'organiser ?

- Un agenda/cahier de texte bien rempli
- Un programme établi à l'avance : complétez avec lui une photocopie de son emploi du temps avec ses cours, mais aussi ses autres activités extra-scolaires. Repérez avec lui, parmi les cases restées libres, les moments qu'il peut consacrer aux devoirs et aux révisions.
- Un timing précis : aidez-le à se fixer des limites dans le temps.
- La variété : durant les longues plages de travail, veillez à ce qu'il alterne les leçons à apprendre et les exercices à réaliser.
- Un travail dûment préparé : répéter plusieurs fois la lecture d'un énoncé, à haute voix, faire un brouillon avant de se lancer…
- Un cartable fait la veille : cela permet d'éviter tout oubli…

Comment doser travail et repos en vacances ?

De nombreuses municipalités, en liaison avec des associations ont mis en place des programmes d'accompagnement les élèves en-dehors du temps scolaire : aide aux devoirs, activités culturelles, encadrées par un accompagnateur (étudiant, retraité…), en concertation avec l'enseignant et la famille.
Les séances ont lieu la plupart du temps en petits groupes le soir après l'école, soit dans le local de l'association, soit à l'école, ou bien encore à la maison de quartier, à la MJC…
Renseignez-vous auprès de la mairie, de l'école, ou des principales associations proposant cet accompagnement : l'AFEV (association de la fondation étudiante pour la ville), l'APFEE (association pour favoriser une école efficace), la CSF (confédération syndicale des familles), les FRANCAS (fédération nationale des Francas), la Ligue de l'enseignement et la PEP (fédération générale des Pupilles de l'Enseignement Public).

Difficultés scolaires

- Essentiel : le dialogue. Consacrez à votre enfant davantage de temps et essayez de comprendre ce qui se passe. Une discussion engagée rapidement permet d'apaiser l'angoisse de chacun.
- Revoir les méthodes : aborder suffisamment tôt sa difficulté scolaire permet de pointer sa façon de travailler
- Anticiper : le secret… Apprenez-lui par exemple à traiter un devoir le jour où on le donne, et non la veille du jour de remise.
- S'entraîner en plus des devoirs demandés. Expliquez-lui que refaire des exercices d'application, ou ceux d'un contrôle raté, lui permet d'identifier et de comprendre ses erreurs.
- Si les difficultés sont plus importantes, discutez-en avec l'équipe pédagogique. Le recours à un spécialiste peut être envisageable pour l'aider.

Notes

À chaque fin de trimestre, à l'issue des conseils de classe qui ont lieu en principe début décembre (1er trimestre), courant mars (2e trimestre) et fin mai-début juin (3e trimestre), vous recevez un bulletin.
Il vous informe de la moyenne générale de votre enfant, et de sa moyenne dans chaque matière. Il contient aussi les appréciations de ses professeurs.
La moyenne générale situe votre enfant par rapport aux autres élèves de sa classe et vous donne ainsi une bonne idée et de son niveau et de celui de la classe.
À la fin du bulletin, le chef d'établissement indique un commentaire général, et parfois une mention : félicitations, avertissement…

Orientation 

En fin de 3e, il devra opter pour une filière à suivre dès le lycée.
Deux grands axes d'orientation en fin de 3e :
La voie générale mène aux trois baccalauréats d'enseignement général :
– bac L (littéraire) ;
– bac ES (économique et social) ;
– bac S (scientifique).
La voie professionnelle implique une formation soit :
en lycée professionnel, pour préparer en formation continue un diplôme de type CAP, BEP, Bac Pro, dans un secteur bien défini (comptabilité, secrétariat, sanitaire et social, mécanique…);
en CFA,(Centre de Formation pour Apprentis) : votre enfant a alors le statut d'apprenti, et valide un diplôme professionnel en lien avec une entreprise. Les périodes en centre de formation alternent avec les semaines en entreprise, de façon variable selon les formations.

Quels sont les différents modes de soutien scolaire ?

- L'aide scolaire au collège… pour une aide à long terme
Chaque établissement scolaire définit son dispositif de soutien scolaire dans son projet d'établissement, en fonction de ses priorités.
- Le cahier de soutien scolaire… pour s'entraîner et revoir les bases
C'est notamment ce que propose la collection Je Comprends tout ! Ces ouvrages, rédigés par des enseignants, reprennent l'essentiel du programme de toutes les matières, et fournissent un panel d'exercices de difficulté progressive.
- Les associations de quartier… pour un coup de pouce ponctuel
Si votre enfant n'aime pas se retrouver seul face à ses devoirs le soir en rentrant, cette solution est peut être la meilleure pour le remettre sur les rails.
- Le soutien scolaire en ligne… pour enfant autonome
Via un CD-Rom ou directement par Internet, votre enfant révise sur son ordinateur.
- Le cours particulier à domicile… pour remonter une moyenne
Un « répétiteur » vient à domicile et reprend les lacunes, les incompréhensions dans la matière qui pose problème…